Actualités

L'État au rendez-vous après les passages de Lucas et Niran

 
 
L'État au rendez-vous après les passages de Lucas et Niran

Dans le cadre du Plan de Relance Outre-Mer, la Nouvelle-Calédonie a bénéficié d'une enveloppe de 245 millions de francs CFP venant abonder les crédits des contrats de développement.

Le territoire ayant subi à quelques jours d'intervalle les passages de la dépression tropicale Lucas et du cyclone Niran, le Haut-commissaire a décidé d'affecter cette enveloppe complémentaire au soutien des communes les plus touchées par ces phénomènes météorologiques.

Ainsi un soutien a été alloué aux communes de Poum, Lifou, Maré et Ouvéa pour leur permettre d'engager des travaux de réfection de leurs réseaux routiers fortement endommagés.

Seul point d'entrée et de sortie maritime de l'île, le wharf de Tiga a subi des dégâts significatifs. Afin de réhabiliter cette infrastructure essentielle, la province des Iles a bénéficié d'un financement en urgence.

Enfin, les communes de Dumbéa, Nouméa et Païta, fortement touchées, ont été accompagnées par l'État pour le financement des travaux les plus urgents, avec le soutien complémentaire de la province Sud dont la participation s'élève à 149 millions de francs CFP.

Ces crédits vont permettre à la mairie de Dumbéa de conforter des talus qui se sont effondrés le long de le promenade Jules Renard.

Pour la commune de Païta, il s'agira d'intervenir sur des cours d'eau et de financer des reprises d'ouvrage d'eau et d'assainissement sur 3 secteurs particulièrement touchés par la dépression Lucas : Mont-Mou, Tamoa et Village-Carignan.

L'aide allouée à la commune de Nouméa contribuera au financement du confortement des talus éboulés des rue Georges Leques et Jules Garnier, mais également de réaliser des travaux de terrassement du trottoir de la promenade Roger Laroque et de confortement du trait de côte.