Haut-commissariat

Le corps préfectoral

 

Le Haut-commissaire


Laurent Prevost

 

 M.Laurent Prevost,

 Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie.

Né le 08/06/1967
Chevalier de la Légion d'honneur
Chevalier de l'Ordre National du Mérite
01/01/1990 à 31/12/1990 : Sous les drapeaux
01/01/1991 : Elève de l'E.N.A (Promotion "Gambetta")
01/03/1993 : Administrateur civil de 2ème classe, affecté au ministère de l'intérieur et de la sécurité
publique
30/03/1993 : Sous-préfet de 2ème classe, directeur de cabinet du préfet du Var
08/09/1994 : Directeur de cabinet du préfet de l'Oise
17/06/1996 : Secrétaire général de la préfecture de la Lozère
01/01/1997 : Administrateur civil de 1ère classe
25/05/1998 : Réintégré dans le corps des administrateurs civils, chef du bureau de l'organisation et
fonctionnement des préfectures (DATAP)
01/01/2000 : Administrateur civil hors classe
28/04/2002 : Reclassé administrateur civil hors classe
14/08/2002 : Sous-préfet hors classe, secrétaire général de la préfecture de la Martinique (1ère
catégorie)
01/09/2005 : Réintégré administrateur civil, sous-directeur de l'administration territoriale (DMAT)
26/06/2007 : Directeur adjoint du cabinet du secrétaire d'Etat chargé de l'outre-mer
20/03/2008 : Maintenu dans ses fonctions
08/12/2008 : Directeur de cabinet du secrétaire d'Etat chargé de l'outre-mer
11/12/2008 : Conseiller chargé de l'outre-mer auprès de la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et
des collectivités territoriales
20/07/2009 : Préfet de la Haute-Marne
13/11/2010 : Titularisé préfet
30/03/2011 : Préfet de la région Martinique, préfet de la Martinique
25/08/2014 : Directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises
13/03/2017 : Préfet du Val-de-Marne (hors classe)
05/08/2019 : Haut-Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie


Le Haut-commissaire est le représentant de l’État en Nouvelle-Calédonie. Délégué du gouvernement, il représente directement le Premier ministre et chacun des ministres. Il a la charge des intérêts nationaux, et assure la direction des services de l’État sur le territoire. Il est préfet de la zone de défense de Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna.

Garant de l’ordre public et de la protection des populations, il a pour mission le maintien de l’ordre, la protection des personnes et des biens, la prévention et le traitement des risques naturels ou technologiques.

Le Haut-commissaire assure l’exécution des lois et décrets et prend des règlements dans les matières relevant de sa compétence. Il assure, au nom de l’État, dans les conditions prévues par la législation ou la réglementation en vigueur, le contrôle des organismes ou personnes publics ou privés bénéficiant de subventions ou contributions de l’État.

Conformément à la loi organique relative à la Nouvelle-Calédonie, l’État est compétent dans les matières énumérées limitativement par la loi et, notamment, les relations extérieures, le contrôle de l'immigration et des étrangers, la monnaie, le Trésor, les changes, la défense, la justice, la fonction publique de l’État, le maintien de l'ordre et la sécurité civile, l'enseignement supérieur et la recherche.

Il est ordonnateur des dépenses civiles de l’État et prescrit l’exécution des recettes civiles de l’État. Il peut déléguer ses pouvoirs en cette matière à des fonctionnaires relevant de son autorité.

Le Haut-commissaire est également préfet de la zone de défense et de sécurité qui comprend la Nouvelle-Calédonie et les iles de Wallis et Futuna. En effet, la France  (y compris les outres mers) est divisée en zones de défense et de sécurité, dont la liste est fixée à l'article R. 1681-2 du code de la défense (*).

(*) Une zone de défense et de sécurité est une circonscription  administrative française  spécialisée dans l'organisation de la sécurité nationale  et de la défense  civile et économique. Il existe 7 zones de défense dans l’hexagone et 5 outre-mer.