RSMA NC - Régiment du Service Militaire Adapté en Nouvelle-Calédonie

 
logo rsma

Le Service militaire adapté (SMA) est un dispositif d’insertion socioprofessionnelle au profit des jeunes ultramarins âgés de 18 à 25 ans, les plus éloignés de l’emploi et souvent désocialisés. Il conduit ainsi une action d’accompagnement des jeunes ciblée sur leur employabilité par une prise en charge globale qui vise tout autant l’apprentissage de savoir-faire professionnels que de savoir-être.

Son histoire

Le SMA voit le jour en Nouvelle-Calédonie en 1986, sous l’appellation de détachement du Service militaire adapté (DSMA). Il s’implante à Koumac et comprend un état-major et une compagnie de formation professionnelle. En 1992, une 2ème compagnie est créée à Koné et c’est en 1996 que le DSMA prend l’appellation de Groupement du Service Militaire Adapté de Nouvelle-Calédonie (GSMA-NC). Enfin, dans le cadre du plan SMA 6000, le 1er juillet 2012, le GSMA devient Régiment du SMA de Nouvelle-Calédonie (RSMA-NC). Une antenne sur Nouméa est opérationnelle depuis 2013.

Subordination

Le RSMA-NC  dépend du ministère des Outre-mer, et en Nouvelle-Calédonie :

•  du HCR pour le « cœur de métier », à savoir la formation professionnelle et l’insertion ;

•  du COMSMA pour l’organique ;

•  du COMSUP des Forces Armées de Nouvelle -Calédonie pour la formation militaire et, sur réquisition, pour l’exécution des plans de secours.

Les formations dispensées

Les volontaires stagiaires (VS) ont le choix parmi l’une des 18 filières de formation professionnelle (10 en 2016, 15 en 2017). Ainsi le RSMA-NC dispense des formations dans des métiers des travaux publics, du secteur industriel, du bâtiment, de la restauration-hôtellerie, du transport-logistique, de la terre, de la sécurité et des services.

Le RSMA-NC emploie également plus de 120 volontaires techniciens (VT), titulaires d'un diplôme professionnel, qui viennent au SMA pour acquérir une première expérience professionnelle. Ils ont un rôle d’aide-moniteur dans la formation des volontaires stagiaires ou viennent mettre en pratique dans les services leurs savoir-faire.

Le RSMA-NC aujourd’hui

-          le RSMA-NC a poursuivi en 2018 ses efforts de recrutement en incorporant 481 stagiaires volontaires, soit 19 de plus qu’en 2017 (+ 5 %) et 40 volontaires techniciens.

Le RSMA-NC accueille désormais 16 % d’une tranche d’âge (30 % pour la population mélanésienne). La moyenne d’âge de ce public est de 21 ans, il est composé en majorité d’hommes (53 %). 60 % de cette population est sans diplôme, 30 % possèdent un diplôme de niveau V et 10 % un diplôme de niveau IV. Une grande partie de la population accueillie relève par ailleurs de situations d’illettrisme (47 % en 2018).

L’identification des publics s’effectue via des campagnes de communications (encarts publicitaires, spots radio, etc.), des tournées d’information auprès des tribus et des mairies qui permettent une approche au plus près du vivier de recrutement, la participation à des forums et des salons, les outils numériques (réseaux sociaux), et bien entendu les partenaires, les MLJ ,le point Apprentissage, etc.

La journée du SMA place des cocotiers à Nouméa le 28 juin a notamment permis de présenter au public les formations dispensées et de de faire connaître le régiment en Province Sud et en particulier dans le Grand Nouméa.

-          Formation : en 2018, le RSMA-NC a poursuivi l’élargissement de son offre de formation (passage de 16 à 18 filières) et la spécialisation de ses filières. Dans cette optique les évolutions suivantes ont été mises en œuvre :

-          séparation en 2 filières distinctes de la section des métiers de l’hôtellerie - restauration afin de renforcer les compétences des stagiaires : « agent polyvalent en établissement hôtelier (APEH) » et « agent de restauration - aide cuisinier (ADR-AC) » ;

-          séparation en 2 filières distinctes de la section des métiers de la Terre et ajout d’un module sylviculture afin de mieux répondre aux besoins de spécialisation des entreprises : « agent polyvalent d’agriculture (APA) » et « travaux paysagers, sylviculture (TPS) » ;

-          mise en place d’une filière « opérateur tombereau en exploitation minière (OTEM)» en partenariat avec le gouvernement et le CFTMC afin de répondre aux difficultés des de ce secteur.

L’offre de formation complète est détaillée ci-dessous

-          Insertion : l’année 2018 est marquée par une forte progression de la performance du régiment. Ces progrès sont la marque de la confiance accordée par les entreprises au RSMA-NC et de l’efficacité du dispositif.

À l’issue de la formation, le RSMA a « taux d’insertion global » de 79,7 %, réparti de la manière suivante :

  • 53 % dans l’emploi durable (CDI ou CDD de plus de 6 mois),
  • 37 % dans l’emploi dit « de transition »  (les contrats de moins de 6 mois),
  • 11 % sont orientés vers une formation qualifiante.

-          Directions/structures/organismes avec lesquels vous collaborez :

De nombreuses conventions sont signées avec les organismes ou entreprises de la Nouvelle-Calédonie dans le but d’améliorer la qualité de la formation et de favoriser l’insertion des jeunes calédoniens. Il s’agit de mettre à profit et d’allier les compétences de ces organismes avec celles du RSMA-NC, de renforcer les synergies et surtout de répondre au mieux et en permanence aux besoins de la Nouvelle-Calédonie.

En plus de nos partenaires historiques comme le gouvernement, les Provinces ou encore le vice-rectorat, 4 nouvelles conventions ont été signées en 2018 avec : 

Le RSMA-NC demain

Le haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, M. Thierry Lataste, le président du gouvernement, M. Philippe Germain, et le président du Groupement pour l’insertion et l’évolution professionnelle (GIEP-NC), M. Jean-Louis d’Anglebermes, ont signé mercredi 10 avril une convention en vue de l’ouverture d’une antenne du Régiment du Service militaire adapté de Nouvelle-Calédonie (RSMA-NC) à Bourail.

Répondant à la demande des élus calédoniens, le Premier ministre, M. Edouard Philippe, avait annoncé le 5 décembre 2017 lors  de son  allocution devant le congrès de la Nouvelle-Calédonie qu’il allait réunir les conditions pour qu’une nouvelle unité du Régiment du  Service militaire adapté d’environ 80 places puisse être constituée.

En 2018, les Assises des Outre-mer, consacrées en Nouvelle-Calédonie à la jeunesse, ont conforté la nécessité de créer une nouvelle unité. C’est ainsi que le 27 juillet 2018, la ministre des Outre-mer a mandaté le haut-commissaire de la République pour mener à bien le projet.

En s’implantant en Province Sud, le RSMA-NC se rapproche du bassin d’emploi principal du territoire et pourra en conséquence intensifier ses efforts auprès de la jeunesse et des acteurs économiques majeurs du territoire.

Pour le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la création d’une troisième antenne du RSMA-NC en province Sud et notamment son positionnement sur le site du GIEP-NC à Bourail répond à l’un des objectifs majeurs de la stratégie emploi insertion professionnelle de la Nouvelle-Calédonie (SEIP-NC) qui est la mutualisation des moyens de formation des différentes collectivités intervenant dans ce domaine. Pour le Service Militaire Adapté, ce partenariat novateur, unique dans les Outre-mer, préfigure d’autres expériences à venir.

Le développement d’une 3e compagnie du Régiment du Service militaire adapté permettra le recrutement de 80 volontaires supplémentaires chaque année et l’extension de l’offre de formation visant des métiers nouveaux ou pour lesquels une pénurie de main d’œuvre est constatée par les acteurs économiques du territoire.

Afin de permettre l'encadrement des nouveaux bénéficiaires,  27 cadres militaires seront affectés entre 2020 et 2021. Six filières de formation seront créées à partir des plateaux pédagogiques existants.

 


Le sma

Coordonnées & contacts

Tel. : +687 47 88 59

Site internet : http://www.rsma.nc/

Page facebook : RSMA-NC c'est CHOC