Les dispositifs de soutien

 
 
La MACMission aux Affaires Culturelles dispose de crédits destinés à soutenir des projets artistiques et culturels en Nouvelle-Calédonie ou à l’extérieur du territoire, dans les domaines du patrimoine, des musées, des archives, des langues (langue française et langues kanak), du spectacle vivant (théâtre, musique, danse, cirque, conte…), des arts plastiques, de la lecture publique et du cinéma (festivals).

 

  •  La MACMission aux Affaires Culturelles soutient des projets d’éducation artistique et culturelle, d’enseignement et de démocratisation de la culture (actions en faveur de la jeunesse, des personnes âgées, des personnes vivant en zone rurale isolée ou dans des quartiers difficiles, des détenus, des handicapés, des personnes hospitalisées…) 

 

  • Dans le domaine du soutien aux écrivains et à l’économie du livre, la MAC verse une subvention globale à la Maison du Livre de Nouvelle-Calédonie, qui centralise désormais l’instruction des dossiers. Les porteurs de projets sont donc invités à lui adresser directement leurs demandes (www.maisondulivre.nc). Les projets calédoniens sont éligibles aux dispositifs nationaux de soutien du Centre national du livre (CNL), établissement public du ministère de la culture et de la communication. Les formulaires sont téléchargeables sur le site du CNL (www.centrenationaldulivre.fr)

 

  • Le Fonds d’aide aux échanges artistiques et culturels pour l’outre-mer (FEAC) : ce fonds, financé à parité par le ministère de la culture et de la communication (MCC) et le ministère des outre-mers (MOM), est destiné à favoriser la circulation des œuvres et des artistes entre l’outre-mer, la métropole, l’Europe et les pays situés dans leur environnement régional (le Pacifique pour la Nouvelle-Calédonie). Sont encouragés les projets de dimension régionale ou impliquant des partenaires implantés à Wallis-et-Futuna ou en Polynésie française.

 

  • Le Fonds Pacifique : ce fonds financé par le Ministère des Affaires Etrangères soutient les projets de coopération et d’échanges impliquant une ou plusieurs collectivité(s) française(s) du Pacifique et au moins un pays du Pacifique Sud. Priorité sera donnée aux échanges avec les pays en développement,  permettant de nouer des partenariats de long terme, ainsi que les projets impliquant un volet « formation » et ayant, si possible, des retombées économiques pour le ou les pays partenaire(s). Les objectifs de ce fonds recoupent partiellement ceux du FEAC, mais, contrairement à celui-ci, il n’est pas exclusivement réservé au domaine culturel. Les projets culturels sont donc en concurrence avec les projets de développement économique, sportif et scientifique. La commission se réunit une fois par an (en février-mars) dans un territoire français du Pacifique ou à Paris. La MACMission aux Affaires Culturelles informe les porteurs de projets des résultats de la commission dès qu’ils lui sont communiqués.

 

  • En raison de l’absence de taxe sur les billets de cinéma en Nouvelle-Calédonie (TSA) et de convention avec les collectivités locales, la MACMission aux Affaires Culturelles ne dispose pas de crédits de soutien à la production audiovisuelle. Toutefois, des demandes de soutien peuvent être adressées à la MACMission aux Affaires Culturelles qui les transmettra au ministère des outre-mer pour instruction.