Actualités

Un an après l'échouement du Kea Trader

 
 
Un an après l'échouement du Kea Trader

Le 12 juillet 2017, en pleine nuit, le porte-conteneur Kea Trader, bâtiment double coque de 25 000 tonnes et de 185 mètres de long, s’échouait à vitesse de croisière sur le récif Durand, à 140 nautiques de Nouméa.

Le plan ORSEC Maritime de niveau 3 était immédiatement déclenché, et est depuis toujours en vigueur. L’armateur, mis en demeure de mettre fin au danger représenté par le navire, son carburant et sa cargaison, a mandaté des entreprises spécialisées dans le sauvetage maritime (salvage).

Cette opération est un cas unique et un défi même pour les experts mondiaux de premier ordre qui ont été mobilisés. Échoué en pleine mer à plus de 400 mètres à l’intérieur du récif, le navire subit un état de mer supérieur à 2 mètres et fréquemment à plus de 3 mètres, caractérisé par une houle croisée et des déferlantes. Les conditions de travail sur site sont donc particulièrement difficiles et dangereuses.

Un an après l'échouement du porte-conteneur, le haut-commissaire de la République présentait ce matin un bilan complet des opérations menées dans le cadre de ce sauvetage hors norme.

Conférence et dossier presse