Actualités

Refinancement du secteur bancaire : l’Etat tient ses engagements

 
 
Refinancement du secteur bancaire :  l’Etat tient ses engagements

Lors du dernier Comité des signataires, l’Etat a pris des engagements sur une augmentation de la capacité de refinancement de l’IEOM auprès des banques de Nouvelle-Calédonie afin de soutenir leur capacité de financement de l’économie.

Cet engagement prévoyait une augmentation de la capacité de refinancement de 17 milliards de francs d’ici la fin de l’année.

Le Conseil de surveillance de l’IEOM, réuni le 17 décembre, a décidé de mettre en place  un nouveau dispositif de refinancement à moyen terme dénommé « ligne de refinancement à 6 mois » (LR6). Ce dispositif est lancé ce lundi 23 décembre dans le cadre d’une enveloppe globale de 25 milliards de francs Pacifique  pour l’ensemble de la zone monétaire.

Ces mesures visent à soutenir la demande, à encourager l’investissement des entreprises. Elles permettent aux établissements de crédit de conforter leurs ratios prudentiels et d’utiliser les liquidités dont ils disposent pour financer le développement économique des trois collectivités d’Outre-mer du Pacifique. Et conformément aux engagements du Comité des signataires, ce nouvel instrument permettra bien d’allouer un potentiel additionnel de 17 milliards de francs aux banques de Nouvelle-Calédonie.