Actualités

L'Etat s'engage pour la Semaine de la mobilité

 
 
L'Etat s'engage pour la Semaine de la mobilité

Le haut-commissariat de la République et les services de l’Etat participent pour la première fois cette année à la Semaine de la mobilité, qui se déroule du 16 au 22 septembre 2019.

Au total, ce sont plus de 300 agents qui seront ainsi sensibilisés aux modes de déplacement doux (marche, vélo, co-voiturage, transports en commun, etc.) comme alternative à la pratique de «l’auto-solo ».

En aval de cette semaine de mobilisation, le haut-commissaire de la République, M. Laurent Prévost, a signé ce jeudi 12 septembre avec l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et l’Agence calédonienne de l’énergie la charte « éco-mobilité », qui engage le haut-commissariat dans une démarche de transition énergétique et de réduction des impacts environnementaux liés aux transports.

Durant la semaine de la mobilité, le haut-commissariat, fera la promotion auprès de tous les agents de l’Etat des modes de déplacement doux.

Deux vélos de service à assistance électrique pour les déplacements professionnels

Le haut-commissariat a ainsi investi dans un véhicule hybride destiné au service courrier ainsi que dans deux vélos à assistance électrique pour les déplacements professionnels urbains, qui seront mis en service à l’occasion de la semaine de la mobilité.

Des ateliers de découverte de la mobilité douce à l’attention des agents seront organisés sur deux matinées dans l'enceinte du haut-commissariat. Des prestataires spécialisés proposeront ainsi des essais de vélos électriques, mais aussi de trottinettes électriques sur deux matinées.

Enfin, l’ensemble des membres du personnel (y compris ceux des sites extérieurs à Nouméa) sont invités à participer à un « challenge mobilité » tout au long de la semaine prochaine. La mobilisation quotidienne interne des agents sera évaluée et les distances effectuées en transports « doux » comptabilisées, ce qui permettra d'identifier la structure la plus « éco-mobile ».

Cette participation du haut-commissariat à la Semaine de la mobilité s’inscrit plus globalement dans la démarche « Haut-commissariat éco-responsable » engagée en juin dernier. Démarche qui a pour objectif de favoriser la transition énergétique et écologique du haut-commissariat.