Actualités

Opération d’acheminement de fret humanitaire à destination des fidjiens touchés par le cyclone harold

 
 
Fret humanitaire à destination de Fidji

Depuis octobre 2019, et dans le cadre des accords Franz, le centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères qui coordonne la réponse de l’État, a positionné, à Nouméa, un stock régional de matériels permettant d’apporter une réponse humanitaire d’urgence dans le Pacifique Sud.

Ce stock, hébergé dans les locaux de la délégation territoriale de la Croix-Rouge française en Nouvelle-Calédonie, est immédiatement mobilisable en cas de demande d’assistance émise par un pays de la zone. Il est composé de matériel d’urgence, non périssable, permettant de distribuer de l’aide à 2500 personnes (tentes, bâches, kit de cuisine, kit outils, …).

IMG_2323

C’est dans ce cadre et à la suite du passage du cyclone Harold qu'a été acheminé le lundi 13 avril, en lien avec l’Ambassadeur de France à Fidji, le Haut-commissariat et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, une partie du stock humanitaire à destination des Fidjiens touchés par cette catastrophe naturelle

Permettant d’apporter une aide de première urgence aux habitants, ce fret est composé de 100 kits familles destinés à 500 personnes et représente un peu de plus de 5 tonnes de matériel.

  • 100 tentes de 16 m²
  • 100 kits cuisine
  • 100 kits shelter
  • 200 jerrycans de 20 litres
IMG_2302 - copie
IMG_2314

Ce fret a été acheminé sur le vol retour de la compagnie Fidji Airways qui effectue à l’aller un vol de retour de français et d’européens actuellement à Fidji.

Cette opération a mobilisé de nombreux personnels des institutions et services suivants :

  • Croix rouge française de Nouvelle-Calédonie
  • Société Pacific Airport ENGIE
  • Chambre de commerce et d’Industrie
  • Police aux Frontières
  • Gendarmerie des transports aériens
  • Haut-Commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie

Cette opération humanitaire se déroulant dans le contexte particulier de la lutte contre la prolifération du covid-19, des mesures de précaution exceptionnelles ont été prises. Ainsi, la soute de l’avion ainsi que l’ensemble du matériel humanitaire ont été soumis à une opération de désinfection virucide avant le chargement de l’avion. Cette désinfection est réalisée par la société Pacific Airport ENGIE, et répond à un protocole strict depuis la prise en charge du matériel humanitaire jusqu’à son chargement.