Actualités

Création d’un espace de conservation de la biodiversité botanique calédonienne

 
 
javascript:;

Dans le cadre de la démarche Haut-commissariat écoresponsable, et afin de participer à la préservation de la biodiversité du territoire, le Haut-commissariat a organisé le vendredi 15 mai 2020 la plantation de 500 arbres endémiques à la Nouvelle-Calédonie en présence de Laurent Prévost, Haut-Commissaire de la République et Thibaut Bizien, Chargé de mission de l’association Caledoclean, mettant ainsi en œuvre un projet de reboisement et de conservation botanique. 

En dépit de sa faible superficie, la Nouvelle Calédonie est un haut lieu de biodiversité qui concentre plus de 3 300 espèces végétales dont près de 80% sont endémiques, ce qui représente le 3ème plus fort taux d’endémisme du monde, derrière Hawaï (89%) et la Nouvelle-Zélande (82%). Par ailleurs, la pression qui s’exerce sur le patrimoine naturel calédonien étant très forte, le Haut-commissariat a décidé de participer à la préservation de la biodiversité du territoire par la mise en œuvre d’un projet de plantation de spécimens endémiques sur le site de Foch, présenté ci-après.

DSC_1271

Le site Foch du Haut-commissariat, qui représente dans sa globalité une surface de près de 5 ha, est un espace de conservation de la biodiversité de la Nouvelle-Calédonie. Le parc compte des espèces rares ou emblématiques (dont le Pittosporum tanianum , le baobab, l’Ylang Ylang, l’Acajou d’Amérique…). Afin de valoriser cette biodiversité, 26 espèces d’arbres sont identifiées dans le parc et sont présentées aux visiteurs à l’occasion des journées du patrimoine. Des plantations d’espèces endémiques ont également été réalisées lors de ces journées, en 2016 et en 2017.

DSC_1336

Dans le cadre du déploiement de la démarche écoresponsable du Haut-commissariat, et en écho à l’axe « préservation de la biodiversité » du Plan Ministeriel Administration Exemplaire 2015-2020, il a été décidé de réaliser cette année une opération de plantation de 500 arbres endémiques sur une parcelle de 500 m² du parc, en mobilisant les agents du Haut-Commissariat, de la DAFE, de l’OFB et de l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie pour la mise en terre des sujets dans le cadre d’une action de cohésion.

DSC_1307

Ce projet est proposé en partenariat avec l’association Caledoclean, reconnue par les acteurs privés et publics de la société calédonienne pour son action dans le domaine de la conservation et de la préservation de la biodiversité.

DSC_1283