La Direction des Finances Publiques de Nouvelle Calédonie mobilisés lors de la crise sanitaire

 
 
La Direction des Finances Publiques de Nouvelle Calédonie mobilisés lors de la crise sanitaire

Afin de tenir compte de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'activité économique, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) a pris des mesures exceptionnelles pour accompagner les professionnels, les particuliers et les collectivités locales.

Elle est restée mobilisée pour accompagner et maintenir ses services malgré les contraintes liées à la crise sanitaire permettant ainsi de faciliter la continuité de la vie économique du pays, dans le respect des consignes de confinement.

Une mobilisation sans faille des équipes

Une organisation adaptée a été mise en œuvre dès le début de la crise dans les services de la Direction des finances publiques de Nouvelle-Calédonie, qui paye les dépenses de l’État, comme dans son réseau, avec les 8 trésoreries qui payent les dépenses des collectivités locales. Cela a permis d'assurer à la fois la sécurité des agents et la continuité de l'action publique indispensable à la vie du pays.

Le plan de continuité d'activité a ainsi mobilisé 50 agents sur les 150 que compte la direction. Certains étaient présents dans les bureaux tandis que d’autres étaient mobilisés en télétravail.

Compta_image0_ok

Continuité du paiement des dépenses publiques

Les payes des fonctionnaires et agents contractuels de l’État, de la Nouvelle-Calédonie, des provinces, des communes, des hôpitaux et des établissements publics (soit 25 000 payes au total) ont ainsi pu être versées sans retard en mars 2020, tout comme les 10 000 pensions mensuelles (État et collectivités locales). De la même manière, les cotisations sociales ont été versées dans les temps au RUAMM à la CAFAT.

La DFIP NC a également versé aux collectivités (Nouvelle-Calédonie, provinces, communes) les dotations de l’État. Ainsi la dotation globale de compensation des transferts de compétences à la Nouvelle-Calédonie (soit 6 milliards de Francs CFP) a été versée en avance à la demande du Haut-Commissariat de la République, tout comme les dotations aux provinces.

Dans le même temps, les dépenses courantes de l’État ont été payées de manière accélérée pour ne pas nuire à la trésorerie des prestataires de l’État. Un montant total de 11 milliards de francs CFP a été dépensé pour régler 4 000 fournisseurs dans la période.

En parallèle, 25 000 factures ont été payées pour le compte des collectivités locales pour un montant global de 35 milliards de francs CFP pendant la période de confinement.

La mise en place des mesures de soutien de l’État aux acteurs économiques calédoniens

La DFIP a également participé activement à la mise en place des diverses mesures de l’État pour soutenir l’économie calédonienne et ses acteurs : Fonds de Solidarité aux entreprises, prêt garanti par l’État et prêt de 28 milliards de francs CFP accordé par l’AFD à la Nouvelle-Calédonie et garanti par l’État.