Maintien des activités économiques autorisées

 
 
Afin de répondre à la situation d’urgence sanitaire, la mise en confinement de la population a été décidée jusqu’au 6 avril 2020. Le maintien de l’activité économique est indispensable pour éviter d’ajouter une crise à la situation sanitaire actuelle.
Les mesures barrières doivent cependant être respecter et strictement appliquées.

Commerces restaurants, bars…  

Toutes les activités commerciales ou de services qui impliquent un contact avec de la clientèle de particuliers sont suspendues pour éviter les regroupements de personnes. Les seules exceptions concernent une liste de secteurs définis par arrêté conjoint pris entre l’État et le Gouvernement.

Ces commerces peuvent rester ouverts sous réserve de faire appliquer les mesures barrières et en particulier éviter les contacts.

Liste des 24 secteurs autorisés :

  1. Commerces d’alimentation générale, supérettes, supermarchés, magasins multi-commerces, hypermarchés et commerces de produits surgelés ;
  2. Commerces de détail de viandes, de poisson, de fruits et légumes, de pain, pâtisserie et confiserie, de boissons ;
  3. Autres commerces de détail alimentaire en magasin spécialisé ;
  4. Commerces de détail alimentaire sur étalage et, les marchés si un plan de circulation des personnes est prévu ;
  5. Distributions alimentaires assurées par des associations caritatives ;
  6. Pharmacie et commerces de détail de produits pharmaceutiques, médicaux et orthopédiques ;
  7. Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé ;
  8. Banques, assurances, activités financières, bureaux de poste ;
  9. Stations-services ;
  10. Centres d’entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles ;
  11. Commerces d'équipements automobiles et de pièces détachées agricoles ;
  12. Commerce et réparation de motocycles et cycles ;
  13. Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication ;
  14. Commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels et réparation de biens personnels et domestiques, d'équipements de communication ;
  15. Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé ;
  16. Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres ;
  17. Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé ;
  18. Hôtels et hébergements similaires ;
  19. Hébergements touristiques et autres hébergements de courte durée lorsqu'ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ;
  20. Location de voitures et de machines : équipements et biens, équipements agricoles, équipements pour la construction ;
  21.  Activités des agences de travail temporaire ;
  22. Blanchisserie-teinturerie-repassage ;
  23. Services funéraires ;
  24. Commerce de détail d'aliments et fournitures pour les animaux de compagnie.

Autres activités économiques

Pour toutes les autres activités, le télétravail ou le travail à domicile doit être privilégié. Autrement, il appartient au chef d’entreprise, sous sa responsabilité, de déterminer quels sont les salariés indispensables au fonctionnement de l’activité en appliquant strictement les mesures barrières.

 => Par exemple, le magasin qui vend des vêtements est fermé, comme le salon de coiffure. Par contre l’entreprise de BTPBâtiment et travaux publics ou les mines peuvent poursuivre leurs activités. Il en va de même pour les agriculteurs. 

Les établissements qui doivent rester fermés :

Les établissements ci-dessous ne peuvent plus accueillir du public :

  1. Musées et établissements culturels ;
  2.  Restaurants et traiteurs, sauf en cas de vente à emporter ;
  3.  Débits de boissons à consommer sur place, bars, discothèques ;
  4. Salles de jeux, casinos, bingos ;
  5. Nakamals ;
  6. Salles de spectacles et cinémas.

 

Attestation de déplacement pour les professionnels

Pour les salariés et les entrepreneurs qui doivent se déplacer, l’employeur leur fournit une attestation professionnelle affirmant l’absolue nécessité pour la personne qui la détient de se déplacer pour aller travailler.

L'attestation de l'employeur est valable pendant toute la durée qu’il définira et n’a donc pas à être renouvelée tous les jours. Elle ne porte que sur le trajet domicile-travail.

=> Télécharger l’attestation professionnelle :

> Attestation professionnelle de déplacement - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,29 Mb

Le patenté ou le travailleur indépendant doit quant à lui remplir son attestation dérogatoire individuelle.

=> Télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire  :

> Attestation de déplacement dérogatoire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,29 Mb